Freinage

  • Ce sujet contient 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par fred, le il y a 1 année.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #24271

    Davy de LACAZE
    Participant

    Bonjour,

    Quels sont vos conseils et /ou astuces pour sécuriser le freinage d’urgence notamment lorsque la moto n’est pas équipée de l’ABS?

    Ma crainte est de freiner trop fort et de bloquer les roues avant, et du coup de me retrouver par terre.

    La conséquence c’est que j’accentue le freinage arrière et souvent la roue se bloque, ce qui n’est pas souhaitable.

    Comment appréhender cette difficulté? Quels seraient vos conseils?

    #24278

    Thibault JOSTE
    Participant

    Pour ma part j’ai appris a freiner de manière progressive avant d’arriver a l’étape freinage d’urgence.

    En voyant comment le véhicule se comporte comme chaque moto est différente.

    Après avoir été à l’aise avec cette étape intermédiaire, l’appui est plus progressif en complément du freinage arrière.

    #24286

    fred
    Maître des clés

    Salut Davy, je poste ma réponse à ton mail ici également.

    J’en profite pour remercier Thibault à nouveau 😉.

    Voilà le contenu de mon mail 😀:

    Je te conseille de travailler frein par frein d’abord. Moto bien droite, cherche en plusieurs essais à trouver la limite de blocage de tes roues, en commençant par tester avec l’arrière. Concernant le blocage de roue arrière, pas de danger si la moto est bien droite. Le but est d’être capable de débloquer ton frein dès que tu détectes le blocage de roue.

    Pour la roue avant, c’est une autre histoire. Si tu bloques ta roue mais qu’elle n’est pas débloquée dans les 2 dixième de seconde, c’est la chute. Donc l’objectif est le même, à chaque essai, essayer de freiner un peu plus fort jusqu’à aller lors d’un essai au blocage puis relâcher immédiatement.

    Mais c’est bien plus dangereux. Un bon formateur est capable de te dire si tu es à 80, 90 ou 100% de ton pneu. Donc personnellement je n’ai pas forcément  besoin d’emmener mes élèves jusqu’au blocage. Je peux leur dire : « stop, pas plus fort, la tu es au maxi ».

    Bien sur, on peut aller jusqu’au blocage, mais la je le fais au cas par cas selon ce que je sens de mon élève.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.