Vidéos permis moto forums Formation vidéo Galères sur le lent

Galères sur le lent

Étiqueté : 

  • Ce sujet contient 21 réponses, 12 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 2 années et 10 mois.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 22)
  • Auteur
    Messages
  • #9468

    20100david
    Participant

    Bonjour à tous,

    j’en suis à ma 7 heures de plateau et je ne vois toujours pas venir le moindre signe d’améliorations. j’ai l’impression d’être encore et toujours à la première heure. Sur le parcours lent, je n’arrive pas à tenir l’équilibre lorsque je tourne. Soit je pose un pied, soit, et ça je n’arrive pas à me l’expliquer, mon cerveau me dit de tourner mais mais bras son figés (surtout pour les virages à droite). Malgré les bons conseil de mon formateur, je suis un peu désespéré, et j’aimerai partager ma (triste) expérience. qu’est ce qui pourrait faire que ma progression commence au lieu de rester au niveau 0 ?

    Merci pour votre aide, vos conseils, vos prières 🙂

    #9501

    Juvenal
    Participant

    Fais les exercices de manœuvre conseillés par Fred avant de faire le lent, le regard, le frein arrière et l’embrayage et tout sera ok

    #9508

    SAMCRO68
    Participant

    Voilà cela fait quelques leçons de parcours lent problématique. Tout d’abord je me mets des barrières déjà par rapport à  ma taille (1,85) et la longueur de mes bras. Hier soir un seul passage réussi sur la multitude de tentatives. Et bien évidemment il y a de la crispation. J’ai donc le moral en berne d’une semaine à l’autre. Mon moniteur me rassure en disant qu’ on ne peut pas progresser sans faire d’erreur. Je commence quand même à douter de moi surtout que je suis de nature anxieuse. Je viens juste de m’inscrire sur le site espérant m’aider à avancer.

    Merci pour vos retours d’expériences similaires.

    Sam

    #9613

    fred
    Maître des clés

    Salut @samcro68 et @20100davis !

    david : je vois 2 choses à bosser.
    pour la crispation, il faut absolument faire des exos de détente. Dans la formation vidéo, je parle des 8. Ton formateur t’en fais faire à chaque début de cours ou pas? C’est très important. Il y a d’autres exos pour aider à se détendre.
    Et pour ton parcours lent, ne cherches-tu pas à être trop lent pour le moment? Arrives-tu déjà à faire le parcours sans aucune erreur? Mais sans chercher spécialement la lenteur. Souvent, vous voulez mettre la charrue avant les boeufs comme on dit!

    Sam : Ta taille n’est pas un handicap, je te rassure. Ne te prends pas la tête avec ça. Même conseil que pour Davis, s’il y a de la crispation, c’est qu’il manque du travail en amont. Il faut travailler sur des exos plus simple d’abord. Et ensuite durcir la difficulté. L’erreur de beaucoup de formateurs, c’est de mettre leurs élèves trop tôt dans le parcours d’exam, sans que les fondamentaux soient bien ancrés.

    Demandez à vos formateurs de vous faire faire d’autres exos. En plus, ça vous changera les idées et vous reprendrez confiance en vous.

    Amitié,
    Fred.

    #9979

    Marianne
    Participant

    Bonjour David, j’ai exactement le même problème que toi : 8h de plateau et stagnation totale… j’arrive à peu près à tourner à gauche, mais à droite, impossible et comme toi, impossible de commander mes bras, je veux tourner mais pas eux c’est incompréhensible 🙂  Résultat 3 gamelles, ça commence à me décourager grrrr pourtant je suis motivée (il le faut pour passer son permis moto à 56 ans !). Bref j’espère que les vidéos et conseils de Fred vont m’aider je suis un cas difficile… Amitiés, Marianne

    #9992

    fred
    Maître des clés

    Salut Marianne,

    8h de plateau ce n’est rien, rassure-toi.
    Il faut que les fondamentaux se mettent en place petit à petit. Ensuite la progression vient.

    Courage!!!

    #11136

    zurfer
    Participant

    Bonjour,

    je me suis inscris ce matin car j’ai trouvé les vidéos de teasing très instructives.

    J’en suis à ma 8eme heure de plateau et comme beaucoup je galère en ayant l’impression de ne pas progresser voir régresser parfois.

    Mon principal soucis et de tenir l’équilibre à toute petite vitesse tout en réussissant à prendre les petits virages du début du parcours lent, j’ai lu sur le forum qu’il ne fut pas hésiter à redonner de l’élan aux

    masses du moteur pour redonner de l’effet gyroscopique qui stabilise la moto.

    un reproche que je ferai à mon moniteur, c’est de ne pas faire des exercices progressifs qui permettent d’acquérir de la confiance avant de converger vers le lent de l’exam.

    le fait de faire une séance de 2 heures sans avoir réussi un parcours me mine le moral et me stress pour le cours suivant

    #11142

    Anonyme
    Inactif

    J’avais envoyé une réponse mais apparemment elle ne passe pas …

    #11151

    Anonyme
    Inactif

    A ZURFER -Je vais essayer de mette ma réponse sur le forum public avec le même titre “Galère sur le lent” en espérant qu’elle puisse passer

    #11158

    Gwenaele
    Participant

    Bonjour!

    Après avoir rapidement passé le Code j’ai aussi débuté les cours de lent sur MT07, j’en suis au 6eme mais avec un prof qui n’est pas très pédagogue (super sympa, mais difficile pour avoir des conseils techniques adaptés à mon niveau. les 8 je les ai fait un peu à la sauce et j’ai fini par trouver en mêlant conseils des amis et sensations.. l’alchimie regard et position corporelle si importante.. juste vitesse et équilibre). Je n’hésite pas à essayer, étant très débutante puisqu’à peine conduit un vélo auparavant..), de déhancher, d’assouplir mes bras, de chercher sans me raidir la positions avec laquelle je me sens le plus en phase avec la moto. Une fois sur le parcours d’examen (mais vu les vidéos de Fred, j’y ai été mise trop rapidement sans gravité puisque je m’intéresse et j’enrichis mes connaissances au fur et à mesure) , il est passé relativement facilement dans le chrono, avec de l’allure, une trajectoire répétée.. de la décontraction le plus possible, et une fois entre les piquets.. oufff hahaha. On m’a déjà mise sur le rapide (heureusement que je n’ai pas la trouille haha, j’en suis à travailler la régularité de l’allure sur le slalom, le freinage sans toucher à cette fichue boîte de vitesse avec le pied, la souplesse du passage des vitesses, et l’évitement.. qui finalement passe assez bien pour les premières (le cerveau fait le boulot tant que tu regardes loin devant)

    Je me suis inscrite ici car je cherche de techniques pour les demi tours.. arrêtés (car je galère plus là dessus que sur le lent.. ).. et rapides en roue libre. je commence à trouver le truc.. mais ce n’est pas inné, profiter de l’inertie tout en faisant contrepoids le tout avec un regard placé au bon endroit, ça se travaille 😀

    Donc 8 heures de plateau oui, c’est chaud, je pense que j’en ferai 12 ou 13 au minimum, s’il faut plus, il faut plus. Je passe le plateau le 29, et si je ne l’ai pas, c’est pas bien grave. Ça reste un hobbie, un plaisir, un apprentissage et une expérience. Merci Fred pour ton professionnalisme, retour au travail des demi tours ce soir avec tes techniques (pied gauche, frein arrière alors que mon prof me disait frein avant.. je ne suis pas du tout à l’aise braquée à fond avec le frein avant.. )

     

    Donc courage, il est tout à fait possible de se démerder même très débutant.. quand on arrive à se décontracter on a même au lent, des supers sensations de légèreté avec sa moto dont on ne sent plus le poids 🙂

     

    Gwenn

    #11203

    Stéphanie
    Participant

    Bonsoir,

    Juste un petit message sur ce forum : Donnons nous le temps dassimiler les choses 🙂

    Je suis à 5h de plateau, j’ai appris des choses sur la maîtrise de base à allure lente ( position – regard! – embrayage- arret- les 8) c’est juste énorme toutes cette découverte. Pas facile parfois de se détendre mais n’oublions pas de respirer, ça m’aide vachement quand je sens que je decroche de la règle. Ça me détend et ça me remet en phase avec l’objectif.

    Et oui pour reprendre une sorte de stabilité lorsque que je suis à allure lente je nhesite pas à redonner un petit coup de patinage pour ensuite doser la stabilite avec le frein arrière, en essayant de rester à pas plus de 5km/h. Si certain ont d’autre technique je suis à l’écoute !

     

     

    Bon courage à nous :)!!

    #11220

    Philippe
    Participant

    Les conseils pour l’un ne fonctionnent pour un(e) autre forcément, ça on le sait tous. J’aimerais vous redire ce qui a fait toute la différence pour moi, qui a non seulement conduit à un gain incroyable en sérénité et en confiance en moi, mais aussi au succès finalement. Je sais que les formateurs n’apprécient pas toujours cette façon de voire les choses, mais…. mais essayez, vous verrez bien. D’abord se souvenir de ces deux choses là :

    1/ le parcours lent est compliqué à cause de l’équilibre qu’il faut conserver à vitesse très faible.

    2/ pour avoir l’examen plateau, il faut 3A et 2B au pire.

    SI vous vous sentez à l’aise sur les 4 autres épreuves de l’examen au point d’assurer un A à coup sûr, autorisez vous un B au lent en accélérant un peu (c’est tellement plus simple de garder l’équilibre du coup) et faite votre partie chronométrée à moins de 20sec (ne pas descendre sous les 17 sec sinon c’est un C). C’est ce qui a fait toute la différence pour moi : 1B et 4 A

    #11223

    Anonyme
    Inactif

    Bienheureux celui qui peut décider de ce qu’il va sortir comme note pour chaque exercice du plateau et s’offrir le luxe de commencer l’épreuve par le lent en décidant d’assurer un “B”. Pour moi cela ressemble plus au “jeu” de la roulette russe qu’au fruit d’un calcul mathématique qui se voudrait par définition rationnel.

    Mais bon… ce n’est que mon point de vue.

    #11228

    Philippe
    Participant

    Statistiquement il me semble (mais je n’en sais rien finalement….) que c’est le lent qui pose le plus de difficultés. Et notamment la partie chronométrée. En tout cas on sait tous pour son propre cas là où ça coince, et si c’est pour ce chrono, ce que je propose peut être un bon calcul.

    Quant au stress, pour les deux épreuves dites rapides, il n’a pas le temps de s’installer et encore une fois il me semble bien que ce stress ne concerne que le lent, le plus souvent. Un peu de stratégie peut surement supplanter la prise de médocs pour certain(e)s, parfois.

    Pour les fiches, pas de solution miracle ou pharmaceutique, faut les bosser.

    En tout cas, pour moi ça a été la solution…18 sec et 4A

     

    #11231

    Gwenaele
    Participant

    Pour ma part je viens de décrocher le plateau avec un lent réussi avec poussette et verifs.. et les deux rapides aux seconds essais le stress joue quand même pas mal (slalom.. demi tours.. évitement qui ne passaient pas à tous les coups a 50 .. second essai j’ai soigné mes vitesses à 47/48 sur le freinage et l’evitement et ayant bossé mes fiches c’est passé ceci dit.. j’ai eu la chance d’avoir eu un inspecteur sympa.. qui mettait à l’aise et donnait des conseils.. il ne condamnait pas les premiers essais ratés donc vraiment oufff.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 22)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.